La batterie, un instrument pour les jeunes ? Qu’en disent les seniors ?

Il n’y a pas d’âge pour commencer à jouer d’un instrument. L’avantage de débuter lorsque l’heure de la retraite a sonné, c’est qu’on a le temps de s’y consacrer. Alors, retraités et séniors de tous les pays, unissez-vous autour de la batterie ! Là encore, cours de batterie au studio ou à domicile et je me cale sur votre rythme d’apprentissage. Lisez ce témoignage d’un papy batteur !

Les cours de batterie, c’est pour les garçons… et les filles !

Accrochez-vous les gars, les filles débarquent en force dans le monde de la batterie ! Dans mes cours, un batteur sur deux est une… batteuse. Pas de difficulté particulière d’apprentissage par rapport à l’instrument, le toucher et la qualité de frappe ne se mesurent pas au biceps ! Cours de batterie pour les filles ? Lisez ce petit témoignage.

Cours de batterie électronique

Apprendre la batterie sur une batterie électronique ? Pourquoi pas ! Il est sûr que pour travailler ou trouver sa frappe, il est préférable, pour un batteur débutant, de commencer sur une batterie traditionnelle. Par contre, si vous souhaitez travailler vos exercices de batterie sans déranger famille et voisins, utiliser une batterie électronique, ça se défend ! Au studio du Son du Moulin, vous avez la possibilité de choisir de suivre vos cours sur une batterie tradi ou une batterie électronique. A vous de jouer !

Cours de batterie pour débutant

« C’est parti pour la gloire ! Trois mois de cours de batterie avec Hervé et je fais déjà des accompagnements, certes basiques, mais accompagnements tout de même ! Comme quoi on peut débuter la batterie à tout âge (60 ans aux prunes !) et sans notions de solfège préalables. Vive le rock ! ».

Roger F., papi batteur, Méré (Yvelines).

Comment accorder une batterie ?

Accorder sa batterie ? Régler ses peaux, ses toms, sa grosse caisse ? Eh oui, la batterie est un instrument comme un autre… A l’accordage !

Le choix des peaux d’une batterie joue un rôle important dans la qualité du son. Sur une batterie bas de gamme, les constructeurs livrent souvent des peaux de premier prix, trop fines et trop fragiles. Il faudra, pour commencer, les changer. Les « remo ambassador » (peaux blanches) pour la frappe et les diplomat » (transparentes) pour la résonnance, ont un excellent rapport qualité prix. Les différents sons des toms sont dépendants du type de fûts plus ou moins profonds ou épais, également du type de peaux.  Plus les fûts seront profonds, plus le son sera profond et imprécis. Plus le tom sera court, plus le son sera clair et précis.

Comment régler sa batterie ?

Chaque batteur à son propre son et c’est à force de bidouillages et d’essayages que vous y parviendrez. Mais il existe un réglage facile à faire soi-même. Il sera préférable d’utiliser des peaux neuves et prioritairement pour les peaux inférieures (peaux de raisonnance ou timbre). Ce sont elles qui vont donner la rondeur d’un fût. La peau de frappe apportera principalement l’attaque. Donc, commencez par enlever toutes les peaux de frappe des 2 toms médiums et du tom bass pour ne régler que les peaux de timbre. Il est important de desserrer les tirants jusqu’à ce que la peau soit flasque. Vissez, 1/4 de tour par 1/4 de tour, un tirant et ensuite celui qui lui est opposé puis passez à un autre plus éloigné et celui qui lui est opposé – etc – de manière à tendre la peau de manière homogène  jusqu’à obtenir un son bien propre qui ne frise plus. Ensuite, réinstallez la peau de frappe et faîtes exactement la même chose. Une fois les 2 peaux réglées ainsi, vous obtiendrez un son propre. En répétant l’opération sur les autres fûts, vous remarquerez que chaque fût donne un son différent de l’autre en rapport à son volume.

Régler ma caisse claire

Comme pour les toms, chaque batteur a son propre son de caisse claire. Il faut commencer par un réglage standard, c’est-à-dire net et clair. Dans un premier temps, tendez  la peau de timbre de manière bien homogène. Puis, tendez suffisamment la peau de frappe. C’est le timbre qui est le plus important et le plus délicat à régler. Déclencheur enclenché, le timbre doit être bien centré par rapport aux bords du fût. Rectifiez cela si nécessaire en dévissant, de part et d’autre, les vis de blocage de la ficelle ou de la bande plastique.        Si vous avez bien tendu la peau de timbre, vous n’aurez pas besoin de tendre beaucoup le timbre pour avoir un son net et précis. Pour un bon réglage du timbre, munissez vous d’une baguette et tapez légèrement sur la peau de frappe. Vous devez entendre le timbre vibrer, si ce n’est pas le cas, c’est que votre timbre est trop tendu.

Régler le son de grosse caisse

Vous n’aimez pas votre son de grosse-caisse car il résonne. Si votre musique est plutôt orientée rock, ne tendez pas trop votre peau de frappe. Détendez-la au maximum. Cela a pour effet d’augmenter l’attaque. Pour que le son soit très mat, il est important d’empêcher les 2 peaux de résonner. Le moyen le plus efficace est de placer une  couverture au fond de la grosse-caisse. Cette dernière doit toucher les 2 peaux. Reste à s’occuper de la peau de timbre car elle doit être percée d’un trou d’environ 20 cm de diamètre, un peu décalé par rapport au centre. Ceci aura pour effet d’accentuer la caisse de résonance que représente la grosse-caisse en laissant s’échapper l’air. Pour percer ce trou, après avoir posé votre grosse-caisse sur le côté frappe, utilisez un objet circulaire d’environ 20 cm de diamètre ( 8″ ) et placez un gabarit (à l’endroit défini plus haut) sur la peau de timbre. Tracez à l’aide d’un stylo-bille le pourtour du gabarit en appuyant  pour creuser le plastique. Il ne vous reste plus qu’à découper la peau avec un cutter, la marque créée par le stylo guidera la lame et attention aux doigts ! Une fois la tache terminée, réglez la peau de timbre qui doit être modérément tendue.

Voilà, en espérant que ces astuces du Son-du-Moulin vous aideront à bien accorder votre batterie.

 

 

 

 

 

Comment choisir sa batterie ?

Pour faire simple, si vous êtes débutant, vous pouvez tout à fait choisir une batterie d’entrée de gamme. D’une part pour savoir, au bout de quelques semaine, si la pratique de la batterie c’est vraiment votre truc et, d’autre part, vous pourrez avec un peu de métier changer les peaux pour faire varier votre son. Si vous souhaitez adapter par la suite vos éléments à votre style musical, sachez que des fûts et peaux épaisses vous permettront d’obtenir un son un peu sourd, idéal du métal à la variété. Questions pratiques maintenant avant de choisir sa batterie :

1. Mètre en main, adaptez le nombre de fûts à la place dont vous disposez. Pour débuter, privilégier un kit rock 4 fûts (12,14,16 pouces, caisse claire en 14 pouces), ou kit fusion (10, 12, 14, caisse claire 13 ou 14 pouces) quitte à ajouter par la suite quelques fûts supplémentaires (tom 8 pouces…).

2. La configuration des lieux permet-elle de jouer de la batterie sans indisposer vos voisins ? Si vous avez un doute, choisir une batterie électronique sauf si vous débutez, auquel cas il est important d’avoir une batterie traditionnelle pour bien acquérir sa frappe et également un pad ou une batterie muette pour travailler les poignets et la technique.

3. Question pieds et cymbales, simplifiez-vous la vie par l’acquisition d’un pack.

Avec un peu plus de métier, vous pourrez ensuite acheter la batterie de vos rêves (Pearl, Gretsch, Sonor…) mais pensez à remplir la tirelire !